DSCN2704…heureux de tracer leur chemin, et vous laissant là au bord de leur route…
…eux qui ont partagé un peu de votre vie et qui vous ont laissé des bribes de la leur… un peu de leur bonheur…
…eux qui ont, pendant quelques jours mis des coups de pied au monstre de l’habitude, qui vous guette,
que reste-t-il une fois qu’on leur a dit au revoir attendant que le camion disparaisse au tournant ?
Un joli bouquet, qui vieillit, déjà, des cadavres de bouteilles, mes seuls bras pour porter la colère du bébé, des jouets, bouts de papier, les miettes qui dérangent sous les pieds, des cheveux noirs sur la faïence blanche… des lessives… à faire…
... et puis ce maudit calme revenu, la joie de les avoir revus, le désir de les voir encore et cette angoisse de l’incertain… à quand la prochaine fois ?
Bonne route à vous trois, merci d’avoir dessiné cette boucle anglaise sur votre itinéraire, c’est un grand plaisir d’avoir croisé nos trajectoires pour quelques jours…

Isa viens viiiiiiite!